Ce geste à ne pas oublier lorsque vous percez un bouton

Difficile de ne pas céder à l’envie de percer un bouton ! Surtout lorsque l’on a l’impression de ne voir que ça. Pourtant, les expert.e.s de la peau s’accordent à dire qu’il faut éviter d’y toucher, si l’on ne veut pas contaminer la zone… et voir apparaître encore plus de petits comédons. Si vraiment vous n’arrivez pas à résister, il y a un geste à ne surtout pas oublier lorsque l’on perce un bouton.

Pourquoi est-il important de désinfecter ses boutons percés ?

Lorsque vous percez un bouton, la kératine, les bactéries et les cellules cutanées qui étaient dans le bouton sortent et se dépose juste à côté du bouton, vous devez les essuyer pour éviter qu’il n’engendre une autre imperfection sur la peau saine. Pour cela, il suffit de prendre un désinfectant, d’en imbiber l’embout cotonneux d’un coton-tige et de nettoyer la zone autour du bouton percé et de finir en désinfectant le bouton lui-même.

Comment bien percer un bouton ?

  1. Laver ses mains avant de toucher son visage. Ce geste paraît évident mais il semble bon de le rappeler puisqu’il est indispensable pour ne pas encore plus contaminer la zone.
  2. Nettoyer son visage avant de percer le bouton. Idem, pour ne pas introduire de nouvelles bactéries.
  3. Utiliser un outil pour extraire les comédons, plutôt que ses doigts. Et ne pas oublier de nettoyer cet outil ensuite.
  4. Laver la zone (ou tout son visage), pour se débarrasser des résidus du comédon.
  5. Appliquer un patch hydrocolloïde sur le bouton, car cela permet d’accélérer la cicatrisation, de réduire l’inflammation et de protéger la zone pour que vous ne puissiez plus la toucher. Il ne faut cependant pas oublier de l’enlever au bout de 12 heures maximum.