Anémie : Ces signes surprenants qui montrent que vous êtes en carence

Le fer a pour rôle principal de transporter et de stocker l’oxygène contenu dans le sang vers les organes et les muscles du corps humain.

Il est indispensable pour la formation de l’hémoglobine, une protéine présente dans les globules rouges du sang. Celle-ci fixe l’oxygène dans les globules rouges et leur donne leur couleur. Sans fer, les globules deviennent petits, moins colorés et ne peuvent fournir l’oxygène aux organes. C’est pour cela que les individus présentant une carence en fer sont souvent pâles et paraissent essoufflés au moindre effort. Ces personnes présentent alors une anémie liée à une carence en fer.

Le fer a aussi prouvé son utilité dans le développement cognitif des enfants, le métabolisme énergétique, la production d’ATP, la fatigue et encore lors de la grossesse.

Les signes qui ne trompent pas

Certains signes ne trompent pas quand on manque de fer. Pourtant, on associe ça à des petits coups de mous passagers. On néglige alors à tort, ce qu’ils disent de notre santé. Par exemple, le manque de fer engendre une fatigue quotidienne. À cette période, on associe cela au changement de saison et de température. En fait, il s’agit d’un manque d’hémoglobine dans nos globules rouges et, puisque ceux-ci sont fabriqués grâce au fer. Du coup, quand on en manque, cette substance ne transporte pas assez d’oxygène dans notre corps, et on se sent épuisé.

Le manque de fer, peut également conduire à une plus grande facilité à être essoufflé. Vous avez du mal à reprendre votre souffle après le moindre effort, à cause du manque d’oxygène. Si ces derniers temps, on vous fait souvent la réflexion que vous avez le teint pâle et que vous avez l’air en manque d’énergie, cela aussi peut être un signe de carence.

Une carence en fer, peut conduire à des palpitations cardiaques plutôt inhabituelles. Il sera donc important de prendre en compte ces symptômes. Enfin, un signe plutôt surprenant de carence en fer, est l’envie de substance non alimentaire. Votre corps peut réclamer de la glace, de la peinture, et même de l’argile. Aussi improbable soit-il, c’est un symptôme très fréquent, surtout pendant une grossesse, lorsque l’on a tendance à manquer beaucoup de fer.

Comment y remédier

Il existe deux types de fer : le fer héminique et le fer non héminique. Le fer héminique : c’est la forme de fer la plus facilement absorbée et on le trouve dans les aliments d’origine animale tels que les crustacés, la viande rouge, la volaille et le poisson.

Le fer non héminique lui : est le type de fer que l’on trouve dans les aliments végétaux tels que les épinards, le chou frisé, les haricots, les lentilles, les noix, les œufs, le lait et la viande. Il reste avant tout recommandé de se rapprocher de son médecin pour effectuer une prise de sang.