Comment faire sa manucure maison en quelques étapes

Étape no1 : préparer les ongles

Que vous portiez du vernis à ongles ou non, toute manucure maison commence par un nettoyage complet des ongles avec un tampon ou une boule d’ouate trempés dans du dissolvant. Vous vous débarrassez de l’ancien vernis, mais aussi des huiles naturelles des ongles, ce qui est la clé pour préserver le vernis.

Prenez un dissolvant à base d’acétone pour des résultats optimaux. L’acétone n’a pas toujours eu bonne réputation, mais c’est vraiment ce qu’il y a de mieux. Si les professionnels l’utilisent, ce n’est pas par hasard. L’acétone retire le vernis en diminuant le frottement du lit unguéal. Vous hydraterez vos ongles avec de l’huile pour cuticules à la fin de la manucure.

Étape no2 : façonner le bout des ongles

C’est alors le temps de donner à vos ongles la forme que vous aimez.

Pour les couper, commencez par attaquer leur longueur. Limez ensuite.

Pour limer des ongles naturels, vous voulez ce qu’il y a de moins abrasif. Prenez une lime à ongles à grains fins, pour doucement limer leur bout (remarque : choisissez les limes pour «ongles naturels», elles sont moins abrasives que celles destinées aux ongles de gel ou d’acrylique). Quant à l’action à imprimer à la lime, vos mouvements doivent se faire toujours dans le même sens et en douceur, pour diminuer la friction qui peut user et abîmer vos ongles.

Étape no3 : nettoyer les résidus de cuticules

Plutôt que de ramollir les cuticules avant de les repousser sur la surface de l’ongle avec un bâton en bois. Vous pouvez aussi utiliser un dissolvant de cuticules, mais une astuce : vous pouvez appliquer du beurre de jojoba qui est encore plus ramollissant !

De plus, il ne contient aucun produit chimique souvent présent dans les dissolvants.

Étape no4 : appliquer une base

Une couche de base joue le même rôle pour les ongles que pour le maquillage : elle lisse la surface sous la couleur et fixe le vernis. Mais il y a une autre raison de l’utiliser, elle protège vos ongles naturels du vernis.

Étape no5 : appliquer une couche de vernis

Roulez le vernis entre vos mains, plutôt que de le secouer, ce qui évite la formation de bulles d’air dans le vernis. Puis sortez le pinceau et ôtez tout excès sur le col de la bouteille. Ainsi, la couche sera très fine.

Étape no6 : ajouter une seconde couche

Une seconde couche égalise les stries laissées par la première. La clé ici est d’attendre au moins deux minutes entre les couches. Vous pourriez même attendre plus longtemps si vous n’avez pas obtenu une couche ultra fine.

Plus elle est épaisse et plus elle prend de temps à sécher. Une étape que beaucoup sautent dans leur manucure maison et qui change tout consiste à passer le pinceau le long du bout des ongles, permettant de «sceller les rebords». En plus, votre vernis à ongles risque moins de s’écailler !

Étape no7 : appliquer la couche de finition

La couche de finition est un scellant durcissant qui ajoute du brillant et rend le tout plus résistant.

Étape no8 : laisser sécher

C’est peut-être l’étape la plus importante pour une belle manucure maison. Après tout, si vous êtes impatiente, vous risquez de vous retrouver avec des encoches et des bavures !

Étape no9 : appliquer de l’huile pour cuticules

L’huile pour cuticules vient à la toute fin de la manucure maison, quand elle ne peut plus affecter l’adhérence du vernis sur vos ongles. Elle est essentielle pour hydrater et conserver des ongles solides et en santé. Ce type d’huile hydratante et nourrissante est le secret pour prévenir l’écaillage autant du vernis que de vos ongles !