Canicule : comment rester en sécurité pendant une vague de chaleur

Diminuer la température à l’intérieur de la maison le jour

La température de la maison augmente normalement durant la journée avec l’infiltration du soleil par les fenêtres et redescend pendant la nuit. Fermez donc les rideaux pour bloquer la lumière et réduire cette hausse normale de la température.

Si vous avez un garage, fermez-en les portes pour protéger encore plus l’intérieur de votre maison. Ce grand espace ouvert attire la chaleur et peut augmenter la température de votre maison.

Que vous ayez ou non l’air climatisé, la pose d’auvents au-dessus des fenêtres orientées vers le sud est un autre moyen de garder votre maison fraîche.

Ouvrir les fenêtres pendant la nuit

On essaie de chasser la chaleur durant la journée alors que l’on recherche l’air frais pendant la nuit. Ouvrez toutes vos fenêtres quand le soleil se couche. Refermez-les juste avant le lever du soleil, quand l’air commence à se réchauffer.

Limiter l’utilisation de certains appareils

Il faut réfléchir aux tâches de la maison qui augmentent la chaleur et l’humidité : prendre une douche, laver la vaisselle, utiliser le lave-vaisselle, démarrer la machine à laver et le sèche-linge et faire la cuisine.

Programmez-les ou servez-vous-en à des moments plus judicieux. Par exemple, programmez votre lave-vaisselle pour 3 h du matin. Prenez votre douche le soir.

Utilisez le barbecue dehors, préparez des aliments sans cuisson ou commandez-les (si c’est dans votre budget) pour dîner, plutôt que de réchauffer la maison avec le four et les éléments de cuisson.

Utilisez une corde à linge extérieure si possible et accrochez-y vos vêtements pour couper la chaleur du sèche-linge.

Utiliser de la glace ou se brumiser avec de l’eau

En assumant que vous ayez l’électricité et un ventilateur : placez un bol de glace devant le ventilateur. Lorsque la glace fond, le ventilateur en projette la vapeur, créant une brise fraîche.
Trempez vos pieds dans l’eau froide ou glacée pour vous rafraîchir rapidement ou brumisez votre visage et votre cou avec de l’eau froide.

Qui est le plus à risque lors d’une vague de chaleur ?

Les hommes, les personnes âgées et ceux qui vivent dans le Sud sont les plus à risque d’un coup de chaleur.

Les aînés tolèrent moins bien les variations de température, ce qui les rend plus vulnérables en période chaude. En fait, ils peuvent ne pas être conscients de la chaleur dangereuse qui s’est accumulée dans leur maison ou leur appartement, et cela les rend plus susceptibles de tomber malades.

Certains problèmes de santé peuvent aussi accroître le risque d’affections liées à la chaleur. Les obèses, les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou ceux qui prennent certains médicaments sont particulièrement vulnérables aux affections liées à la chaleur parce que leur corps n’a pas le mécanisme qui permet de contrer les effets de la chaleur excessive par la sudation.

Ces médicaments comprennent les antihypertenseurs, les diurétiques, les antihistaminiques, les décongestionnants et les antidépresseurs. Il est aussi reconnu que l’alcool et la caféine affectent la capacité naturelle de l’organisme à se refroidir.

De plus, les bébés et les nourrissons de moins de deux ans doivent être particulièrement bien protégés durant les vagues de chaleur. Les jeunes enfants régulent plus difficilement leur température.

Quel est le danger d’une vague de chaleur ?

Bien que la chaleur estivale soit toujours un risque, les vagues de chaleur sont particulièrement dangereuses. Elles peuvent accroître la probabilité d’affections liées à la chaleur, en présence ou non d’air climatisé.

Les vagues de chaleur peuvent être soudaines et ne pas laisser le temps à votre organisme de s’ajuster à la température plus élevée.

Notre corps peut s’acclimater à de nombreux stress environnementaux comme la chaleur, le froid et l’altitude, mais dans un certain délai. Plus les changements environnementaux sont rapides, plus le risque de tomber malade augmente.