Ces célébrités qui ont eu du mal à tomber enceinte

Être une star offre de nombreux avantages dans la vie, notamment l’argent, mais dans le parcours de la maternité, il n’y a pas d’avantage pour les stars : devenir mère est parfois aussi difficile pour les célébrités que pour les anonymes.

Ingrid Chauvin

L’actrice de Demain nous appartient et de Dolmen aura vécu un véritable défi avant de pouvoir devenir maman. Après une première fausse couche, elle met au monde une petite fille, qui se prénomme Jade, en 2013.

Malheureusement, elle décédera tragiquement quelques mois plus tard, à cause d’une importante malformation cardiaque. Avec son mari Thierry Peythieu, elle se lance dans une procédure d’adoption, mais tombe finalement enceinte après cinq FIV d’un petit garçon, Tom, né en 2016. L’actrice continue néanmoins les démarches pour pouvoir adopter un enfant.

Kim Kardashian

La star a connu beaucoup de péripéties pour se retrouver à la tête de sa famille nombreuse de quatre enfants. Si elle a eu ses deux premiers enfants, North et Saint naturellement, entre son deuxième et troisième enfant, Kim Kardashian a fait une FIV qui s’est tristement soldée par une fausse couche.

Ses deux derniers enfants, Chicago et Psalm, sont donc nés d’une mère porteuse. En effet, Kim Kardashian a révélé avoir fait face à des problèmes de “placenta accreta“, une anomalie de positionnement du placenta sur l’utérus, pouvant être fatale.

Céline Dion

Chanteuse acclamée et maman de trois enfants, Céline Dion a dû traverser des moments très douloureux. Pour avoir un enfant, elle a suivi un traitement pendant 6 ans avant de concevoir René-Charles par FIV en 2001, puis a subi deux fausses couches après la naissance de son premier enfant.

En novembre 2009, le couple qu’elle forme avec René Angélil entame à nouveau cinq FIV pour avoir un deuxième enfant. En 2010, la chanteuse tombe enfin enceinte de jumeaux qu’elle mettra au monde en octobre. Si Eddy et Nelson sont deux garçons en très bonne santé, Céline était en réalité enceinte de triplés, mais le cœur d’un des bébés s’est arrêté de battre lors de sa grossesse.

Sarah Jessica Parker
L’actrice de Sex and the city est mariée à l’acteur Matthew Broderick depuis seize ans et est maintenant maman de trois enfants. Mais si le couple n’a eu aucun mal à avoir leur premier enfant, James Wilke, né en 2002, il a dû faire face à un long combat pour devenir à nouveau parent.

À 44 ans, l’actrice sait qu’elle n’a plus toutes les chances de son côté pour tomber enceinte et décide donc de faire appel à une mère porteuse. Le couple accueille des jumelles, Marion Loretta Elwell et Tabitha Hodge, en 2009.
Halle Berry

Halle Berry, actrice oscarisée pour son rôle dans le film À l’ombre de la haine en 2002 est maman de deux enfants : Nahla, née en 2008 et Maceo, né en 2013. Avant sa première grossesse, l’actrice avait déclaré qu’elle avait eu du mal à tomber enceinte.

Si elle n’a jamais commenté les rumeurs de fécondation in vitro qui circulaient autour de sa grossesse tardive, la rumeur dit elle aurait gardé tous ses tests de grossesse négatifs, plus de 35 !

Advertisement