7 conseils pour bien voyager en avion avec votre animal

Ah il est toujours difficile de se séparer de son chat ou de son chien lorsque nous voyageons ! Et justement, pour vous, il n’est pas question de partir en vacances sans votre animal ? Si vous vous posez des questions sur le transport de vos animaux en avion, voici quelques astuces qui pourraient vous aider à passer un voyage plus agréable lorsque vous voyagez avec un ou plusieurs animaux.

1. Connaissez les risques du voyage en avion pour votre animal de compagnie

Inutile de dire que vous devriez en apprendre le plus possible sur votre animal de compagnie et les dangers liés au voyage avant de partir. Par exemple, les animaux de compagnie aux “visages enfoncés”, comme les chats persans, les carlins et les bouledogues sont vulnérables à la privation d’oxygène et les vols peuvent même leur donner un coup de chaleur.

Vous devez également savoir que de nombreux animaux domestiques sont blessés, perdus ou même tués lors de vols commerciaux. Gardez cela à l’esprit avant de décider de voyager n’importe où.

2. Vérifiez que la cage de votre animal soit confome aux normes.

La norme IATA – ou International Air Transport Association – pour le transport de vos animaux en avion est une norme obligatoire pour tout bagage pour animal en cabine. Voici les exigences à remplir pour qu’un bagage respecte la norme IATA :

Pour commencer, la coque de votre caisse de transport pour chien ou chat doit être faite en fibres de verre ou plastique rigide et ses deux parties doivent être maintenues par des boulons. Les éventuelles roues de la caisse doivent être retirées ou bloquées avec du scotch si elles sont rétractable. Le système de fermeture de la porte de votre caisse de transport pour chien ou chat doit être centralisée, de manière à ce que les points de fermeture en haut et en bas de la porte soient verrouillés en même temps. Les charnières doivent par ailleurs dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord au dessus et en dessous de la porte et pour finir, votre animal doit pouvoir se tenir debout dans sa caisse sans que sa tête touche le haut et s’y retourner/s’allonger sans gène.

3. Réservez un vol avec une compagnie aérienne qui permet le voyage en cabine

La plupart des compagnies aériennes vous permettent d’emmener votre animal avec vous en cabine moyennant des frais supplémentaires. Cependant, vous devrez organiser cela à l’avance avec la compagnie aérienne, car le nombre d’animaux autorisés sur le vol est limité.

De plus, vous devez vous assurer que votre animal répond aux exigences de taille définies par la compagnie aérienne. Si cela vous semble trop compliqué, il existe des entreprises qui peuvent prendre en charge l’ensemble du processus de réservation.

4. Choisissez des vols directs

Oui, les vols directs peuvent être beaucoup plus chers que les vols avec plusieurs escales. Pour certaines personnes, cependant, cela vaut la peine de dépenser quelques centaines d’euros de plus pour plus de commodité et d’efficacité.

Assurez-vous que le voyage de votre animal se fasse en vol direct si celui-ci ne voyage pas en cabine avec vous. Prévoyez d’arriver au moins deux heures à l’avance par rapport à l’heure à laquelle vous y seriez allé car les procédures d’embarquement peuvent s’avérer assez longues.

5. Préparez sa cage

En fonction du poids de votre animal (le poids limite dépend des compagnies aériennes) celui-ci pourra voyager avec vous dans la cabine ou devra voyager dans la soute. S’il voyage avec vous, vous pouvez le mettre dans un sac de transport spécial. Pour la soute, vous devez vous munir d’une cage.

Vérifiez ce qui est demandé pour la cage de votre animal et que celle-ci présente des dimensions convenables pour un voyage en avion. Il est recommandé de prévoir deux récipients pour la nourriture et l’eau qui puissent entrer dans la cage. Vous pouvez renforcer la cage avec du scotch brun pour éviter qu’elle ne s’ouvre au cours du voyage.

6. Préparez votre animal au voyage

Les aéroports ont une zone désignée où les animaux peuvent se soulager avant de monter à bord de l’avion. Il s’agit généralement d’une parcelle de gazon artificiel où les chiens et les chats peuvent faire leurs petites affaires. Assurez-vous simplement de nettoyer après votre animal une fois qu’il est terminé.

Comme nous, les animaux se déshydratent lors des vols. Vous pouvez placer une petite boule d’eau gelée que votre animal léchera si la soif se fait sentir pendant le voyage. Vous pouvez lui geler son eau un peu avant afin de l’habituer. Il faut également noter l’heure à laquelle vous lui aurez donné à manger. Évitez de nourrir votre animal juste avant d’embarquer. Cela augmenterait ses chances d’être malade durant le voyage.

7. Lisez les politiques des compagnies aériennes

Vérifier auprès de votre compagnie aérienne s’il est possible que votre chien vous accompagne en cabine pendant le voyage. Normalement, il y a uniquement les chiens de petites tailles avec un poids ne dépassant pas les 4 kg qui ont le droit de voyager avec leurs maîtres et les passagers. Malheureusement pour les gros chiens c’est direction la soute avec les bagages.

7 conseils pour bien voyager en avion avec votre animalIl est également obligatoire de fournir un certificat de santé (appelé CBS (certificat de bonne santé) il doit être validé 24h avant le départ par un vétérinaire afin de vérifier si votre chien ou chat ne présente aucun problème de santé. La veille de votre départ vous devez donc prendre rendez vous chez votre vétérinaire pour faire une consultation de contrôle et certifier la bonne santé de votre compagnon. Le CBS est obligatoire quelque soit le mode de transport (soute ou cabine) et la taille du chien, il est aussi valable pour les chats.